Portage salarial vs gérant de SARL

Pour débuter une activité de conseil ou de consulting vous avez à votre disposition 3 statuts : l’auto-entreprenariat, la création d’une SARL et enfin le portage salarial. Pour vous aider 2i Portage crée plusieurs infographies comparant ces différents statuts juridiques et vous donner la possibilité de mieux choisir la forme juridique de votre activité professionnelle. Adaptez votre statut juridique à votre projet, vos besoins et à votre future activité !

Sur le net, les informations sont nombreuses mais aucun tableau synthétique n’est mis à votre disposition pour faciliter la compréhension des différents statuts. Avec ce petit comparatif entre le statut de gérant d’entreprise et de consultant en portage salarial. Il ne vous reste qu’à comparer pour savoir quel statut est le mieux adapté à votre projet.

Remarque : nous traitons ici du meilleur statut pour un travailleur freelance indépendant, les SA et SAS  nécessitant plusieurs associés ne sont donc pas prises en compte.

Portage salarial ou gérant d’entreprise : comparez pour mieux choisir 

Choisir son statut juridique en tant que consultant indépendant

Capital de départ

Une création d’entreprise coûte en moyenne 1500€, plus le capital social que vous souhaiterez apporter à votre société.

Vous démarrez en portage salarial avec zéro € d’investissement.

Délai de création

La création d’une entreprise demande au minimum un mois pour toutes les démarches administratives.

Le futur porté renseigne un simple formulaire d’adhésion et il peut facturer un client 24h après.

Charges fixes

Même sans locaux et sans employés il existe des charges fixes pour les sociétés : expert-comptable, Taxe foncière des entreprises et ceci même si vous n’avez pas d’activité.

En portage salarial vous n’avez aucunes charges fixes. Si vous n’avez pas d’activité, vous ne rémunérez pas la société de portage.

Statut salarié vs Statut travailleur non salarié

Le gérant associé unique d’une SARL ou EURL est soumis au RSI, régime minimaliste concernant la couverture sociale.

Le porté est salarié de la société de portage et bénéficie quant à lui de tous les avantages liés au statut de salarié : retraite, prévoyance santé, droit au chômage, droit à la formation,…

Avantages du statut de porté

Déduction des frais professionnels

De nombreux frais sont déductibles en société, dans la limite d’une gestion saine.

Les frais professionnels sont autorisés dans une limite de 15% du CA réalisé.

Accompagnement dans le développement de l’activité

Le gérant de société se retrouve souvent seul dans le développement de son activité et doit recourir à des aides extérieures pour l’accompagner.

Le porté appartient à une structure et à ce titre bénéficie d’un encadrement et d’un accompagnement par l’équipe de la société de portage. Il bénéficie aussi des garanties juridiques et financières de sa société de portage.

Obligations comptables / administratives

Alors que le porté n’a aucune démarche administrative ou comptable à réaliser, le gérant de société est pleinement responsable de la gestion et de la fiscalité de son entreprise.

Gestion de trésorerie

La gestion de trésorerie d’une société est le nerf de la guerre pour un entrepreneur, surtout les premières années d’existence. Cet élément peut déterminer la pérennité de votre activité, en société vous devez prévoir un fond de roulement.

La société de portage salarial réalise une avance de trésorerie sur le chiffre d’affaire facturé, ce qui vous permet de lisser vos revenus simplement et immédiatement.

Prêt Personnel

En tant que portés vous avez des fiches de salaire et un CDI qui vous permet de rencontrer plus sereinement votre banque pour des prêts à la consommation.

Le gérant devra soumettre plusieurs années de bilan de son entreprise avant d’avoir la confiance de la banque.

Infographie intérim VS portage salarial